Du

Concert, Montans

Concert : Benoît Dorémus

L'association YAKA reçoit Benoit DOREMUS. Quinze ans déjà qu’il est là, funambule de la chanson française. Il nous présente son cinquième album, “Désolé pour les fantômes”, flow assuré sur des beats électro et des guitares discrètes.

Lieu Salle des Fêtes 81600 Montans

Horaire à

“Merci ! Merci beaucoup d’avoir compris ce que c’est d’être un artiste en 2021 !”

Ce sont par ces mots de juillet 2021 que Benoît Dorémus clôture le crowdfunding de son cinquième album, “Désolé pour les fantômes”, saluant sur la toile ses fans de toujours. C’est aussi ainsi, comme à chacun de ses disques, qu’il récapitule sa vie de saltimbanque sur le premier titre de ce nouveau chapitre de sa biographie… « On croit en moi ».

C’est par cet egotrip pensif agressif que le chanteur adulte consentant pose le ton de ce nouvel album, son flow assuré sur des beats électro et des guitares discrètes.

Car oui, on croit en lui. Quinze ans déjà qu’il est là, funambule de la chanson française, un peu plus à chaque fois, indépendant et ouvert. Sur le fil encore une fois, Benoît Dorémus trouve son équilibre, penche parfois vers le féminin, de tendres portraits de femmes, puis vers le masculin, du subtile, il virage à 360° vers le potache, glisse, agile, comme dans le clip de ce premier morceau, sur ses rollers.

Dans le single « Désolé pour les fantômes » en duo avec Clio, il est l’amant fragile qui ne sait comment ranger ses valises. Un genou de ballerine qui craque, « La Danseuse blessée », et le poète tombe amoureux. Il se balance, souple et déterminé à nous surprendre de toutes les facettes de ses quarante et un ans…

Quelque part entre la terre et le ciel, le chanteur plébiscité de l’espace par l’astronaute Thomas Pesquet (le titre « Rien à te mettre » tweeté en direct des étoiles) nous rappelle que nous sommes des êtres complexes qui vivons dans plusieurs dimensions, qu’on ne peut pas se battre contre les fantômes, mais que l’on peut les laisser reposer en paix.

Mélanie Bauer

Localiser