Du

Théâtre, Graulhet

Théâtre “Tant bien que mal”

Endossant les nombreux membres d’une fratrie, Marie-Magdeleine excelle à rendre palpables les liens délicats, fragiles et complexes qui nous soudent à nos proches.

La comédienne Marie-Magdeleine crée ici son troisième opus après La famille vient en mangeant et G.R.A.I.N Histoires de fous (accueilli en 2018 au fil du Tarn).

Endossant les nombreux membres d’une fratrie, Marie-Magdeleine excelle à rendre palpables les liens délicats, fragiles et complexes qui nous soudent à nos proches. Accompagnée pour la première fois d’un musicien sur scène, la comédienne viendra porter les voix des disparus et celles des survivants pour entremêler toujours plus intimement la peine et la joie, le silence et le bruit.

Dans Tant bien que mal, la fratrie vient de perdre l’un des siens. La mort qui, comme une naissance, surprend, remue tout un clan et change l’ordre des choses. Continuer à vivre, quand on n’a plus de force. Continuer à regarder l’horizon, quand on a perdu la vue. Se relever, quand on a perdu l’équilibre. Et vivre, tant bien que mal. C’est joyeux et triste à la fois, comme la vie.

Localiser