Bio nettoyage vapeur en crèche !

Dans le cadre des actions de préservation et valorisation des ressources, la Communauté d'Agglomération Gaillac - Graulhet s’engage dans une démarche de nettoyage des bâtiments plus respectueux de l’environnement et de la santé.

Publié le

Contexte et enjeux

Dans le cadre des actions de préservation et valorisation des ressources, la Communauté d’Agglomération Gaillac – Graulhet s’engage dans une démarche de nettoyage des bâtiments plus respectueux de l’environnement et de la santé. 

Enjeux transversaux :

• Démarche en lien avec le développement durable (PCAET, prévention des déchets, amélioration de l’air intérieur)
• Commande publique responsable (MAPA avec critères éco-responsables)
• Gestion des risques professionnels (document unique, CHSCT)
• Réduction des déchets.


Expérimentation

Depuis Juin 2020, une expérimentation de bio nettoyage vapeur professionnel a été conduite à la crèche « La Rose des Vents » à Gaillac.


Résultats attendus

• Suppression/diminution de l’utilisation de produits toxiques pour l’environnement et la santé.

• Diminution des coûts de fonctionnement.

• Amélioration des conditions de travail des agents d’entretien (ergonomie,  moins d’émanation de produits…).

• Amélioration de la qualité de l’air

• Diminution des déchets et des emballages.

Résultats obtenus

1 an après, le retour d’expérience est positif, puisque le personnel ne souhaite pas revenir à la méthode traditionnelle. Adapté à toutes les surfaces (sol, vitre, etc.), le dispositif SANIVAP est facile d’utilisation, efficace à 100% même sur les tâches difficiles, sans odeur et permet une utilisation en présence des enfants.

Trois nouvelles crèches équipées

Fort de ce succès, la direction du service “Petite enfance” de l’agglomération a souhaité étendre le nettoyage à la vapeur dans les crèches, qui lui sont rattachées.

Durant les vacances de Toussaint, trois crèches de l’agglomération vont être équipées (Rabastens, Lisle-sur-Tarn et Graulhet).

En parallèle, une dizaine d’ALAE s’équipent eux d’appareils vapeur ménager pour l’entretien courant. Quant aux micro-crèches, c’est le nettoyage à l’eau ozonée qui est testé, essentiellement pour des questions d’espace.

Un engagement fort de l’agglomération pour des bâtiments 
plus respectueux de l’environnement et de la santé !